Il est possible que certaines personnes puissent avoir certains troubles dont ils ont du mal à en parler, c’est bien évidemment des troubles de l’éjaculation dont nous parlons. Il est parfois difficile d’exprimer de problème et ce même à un professionnel, c’est une chose dont on peut avoir honte.

Il est pourtant nécessaire de pouvoir parler de ce problème afin de le régler, il faut bien en discuter pour qu’on puisse nous apporter une solution. Aujourd’hui, nous guiderons vos pas, et essayerons de vous apporter la solution que vous cherchez tant !

Qu’est-ce-qu’un trouble de l’éjaculation ?

Un trouble de l’éjaculation est tout simplement la difficulté à émettre du sperme à partir de l’urètre. Il y a différents types de troubles de l’éjaculation, parmi eux :

  • L’éjaculation précoce : c’est quand celle-ci survient avant ou encore durant la première minute de la pénétration vaginale. Ce n’est pas une maladie mais uniquement un petit trouble de la régulation où il est impossible de se retenir d’éjaculer. Les gens en souffrent car ils pensent ne pas pouvoir satisfaire leur partenaire et cela devient pire lorsque ces dernières leur font part de la frustration qu’elles pourraient ressentir, ce qui met les patients dans un embarras monstrueux qui peut même jusqu’à aller causer des troubles de l’érection chez ces derniers. Ce type de trouble de l’éjaculation est généralement de cause psychologique associant plusieurs facteurs de vulnérabilité, telles que la timidité ou encore la peur de ne pas être assez bon dans les moments d’intimité. Il peuvent aussi être dû à des causes génétiques à type d’hyperréactivité pelvienne, ou même des problèmes de thyroïde.
  • L’anéjaculation : c’est une absence totale d’émission de sperme malgré la présence d’érection en rapport avec une excitation sexuelle. Le plus souvent il y a absence d’orgasme. Ce trouble peut également être d’origine psychogène, l’homme ne se laissera pas aller au plaisir et ce de façon totalement inconsciente. Elle peut être due à une enfance marquée par une éducation stricte qui a fait en sorte que ce trouble apparaisse à l’âge adulte. Elle peuvent aussi être d’origine organique ou secondaire à l’âge avancé du patient qui peut jouer un rôle dans l’apparition du trouble. Il peut y avoir alors la lésion d’un nerf lors d’une chirurgie liée à un adénome de la prostate par exemple. Des maladies comme la sclérose en plaque peuvent être également incriminées.

Quelles sont les solutions ?

Plusieurs solutions sont proposées pour ce type de problèmes parmi elles : faire appel à un sexologue et effectuer une sexothérapie de couple lorsque ces troubles sont d’ordre psychique. Il pourrait y avoir la prescription de molécules visant à réguler votre éjaculation. Si c’est d’origine organique, il est nécessaire dans ce cas de faire appel à un professionnel de la santé et d’en discuter avec lui.

Les autres articles de marine :