Infogerance serveur

Pour de nombreuses entreprises, notamment les PME, la gestion d’un parc informatique peut exiger beaucoup de ressources. Alors, pour ne pas gaspiller leurs moyens financiers et humains, elles choisissent de déléguer la gestion de leur Système Informatique (SI) à une entreprise tierce : on parle d’infogérance. Sa mise en place obéit à un processus.

La nécessité d’établir un contrat d’infogérance

Le contrat d’infogérance est l’acte par lequel vous confiez tout ou une partie du système d’information (SI) de votre entreprise à un prestataire spécialisé. Ce dernier aura pour tâche la gestion, la maintenance, la protection, etc. de votre SI dans les limites définies par le contrat.

Généralement, les contrats d’infogérance contiennent des clauses basiques et les clauses spécifiques. Ces derrières viennent compléter les premières. Parmi elles, il y a par exemple les clauses d’amélioration prédictive. Leur introduction dans un contrat d’infogérance se fait en fonction des besoins de l’entreprise qui délègue la gestion de son SI.

Notons cependant que cette délégation ne fait pas perdre pour autant à l’entreprise délégatrice le contrôle sur son SI. Bien au contraire, elle lui permet d’avoir une meilleure traçabilité de toutes les actions menées sur son réseau et de suivre l’évolution de celui-ci. Mieux, elle lui octroie de nombreux autres avantages.

Quels sont les avantages liés à l’externalisation du SI d’une entreprise ?

Déléguer la gérance de votre système informatique à une entreprise spécialisée a de nombreux avantages. Elle vous permet de vous concentrer sur votre cœur de métier et d’optimiser votre productivité. Aussi, vous avez une vue d’ensemble de votre système et n’aurez à interagir qu’avec un seul prestataire pour tous vos besoins ou problèmes.

Ainsi, vous pouvez bénéficier :

  • d’un haut niveau de qualité de service ;
  • d’une disponibilité de votre infrastructure informatique ;
  • des interventions à distance ou sur site pour la résolution ;
  • des incidents du maintien en condition opérationnelle de l’infrastructure informatique de votre entreprise ;
  • d’une bonne maitrise de vos coûts d’exploitation et de maintenance ;
  • d’un renforcement de la sécurité de votre système d’information.

Par ailleurs, un bon contrat d’infogérance couvre l’ensemble des besoins de maintenance et de supervision informatiques de votre entreprise. Il lui permet d’assurer la continuité de ses services en toute quiétude. Alors, comment s’y prendre pour établir un bon contrat d’infogérance ?

Comment établir un contrat d’infogérance avantageux ?

Pour établir un bon contrat d’infogérance, il faut d’abord réaliser un audit technique et juridique de votre SI. Ainsi, vous pouvez faire le bilan des éléments existant et relever les différentes problématiques à résoudre. Cette étape permet de se projeter et de noter les prochaines évolutions du SI de l’entreprise.

Ensuite, vous aurez à définir le champ de couverture du contrat. Cette phase permet d’énumérer les différents éléments qui composent le champ d’action du contrat, sa durée, les types de prestations sollicitées, les limites, les coûts, etc. Selon les besoins du client, il peut inclure un monitorage permanent, une maintenance prédictive, etc.

Enfin, la validation du contrat donnant lieu au transfert et à l’intégration des données. Cette étape prend en compte l’échange des droits d’usage et de tout autre élément utile. Elle ouvre l’entrée en vigueur et l’application du contrat dans les limites définies par celui-ci.